Fahad Mohamed : Les ailiers sont considérés comme des attaquants aujourd'hui

News
Fahad Mohamed : Les ailiers sont considérés comme des attaquants aujourd'hui
+

Publié il y a 1 semaine par

Interview de Fahad Mohamed sur le site actufoot 35 

Fahad Mohamed a fait trembler les filets à quinze reprises depuis le début de la saison. Natif de la région parisienne et formé au Stade Rennais FC, l'ailier droit connait une intégration express au RC Rannée-la-Guerche. Interview avec le canonnier du leader de R2.

 

Invaincu sur les six premières journées, Rannée reste sur un nul et une défaite et vous n’avez pas marqué ces deux dernières journées. C’est la crise ?

Non, pas du tout. On a beaucoup d’absents en ce moment. Notre gardien, Maximilien Le Marchand, est blessé. Notre défenseur central, Grégoire Le Marchand, était absent. Notre dix, Alex Trovalet, s’était blessé contre Bréquigny. Il va être absent un mois et on a quelques joueurs qui ont des douleurs. Moi-même, j’ai une pointe derrière la cuisse et je me fais strapper. Après, la dernère défaite est sévère. On a eu des occasions en premier, on n’a pas été efficace et puis c’est arrivé.

A titre personnel, avez-vous déjà connu des débuts aussi prolifiques ?

Oui, quand j’étais au Stade Rennais au stade, en DSE, en 2012. J’avais déjà marqué beaucoup de buts en championnat. Après, c’était en 19 DH que j’avais beaucoup marqué. A Laval, j’avais terminé meilleur buteur de notre équipe lors de la première saison. J’avais terminé à huit buts en CFA 2, j’avais bien commencé mais j’ai eu des petits pépins derrière.

Une barre fixée à 20 buts

Vous êtes gaucher et vous évoluez sur l’aile droite. Vous considérez-vous comme un ailier ou comme un attaquant ?

De toute façon, les ailiers sont considérés comme des attaquants dans le football moderne. Il faut être présent devant le but, le numéro neuf ne pourra pas pas marquer tout seul à chaque fois.

Est-ce que vous vous chargez également des coups de pied arrêtés ?

Oui, j’ai marqué deux coups-francs et un penalty. Je travaille un peu les coups-francs. Je suis gaucher, quand il y a des coups-francs pour gauchers, je les tire.

Vous étiez-vous fixé un nombre de buts en début de saison ?

Cette saison, je voulais marquer minimum vingt buts. Ça a bien commencé, c’est possible. Vu que j’ai bien commencé, j’aimerais bien en marquer vingt-cinq.

« Mon joueur préféré, c’était Robinho »

Est-ce qu’il y a un de vos buts qui vous a particulièrement plu parmi vos onze réalisations ?

J’ai souvent ouvert le score. Le plus beau, c’est celui contre Cesson, c’était à domicile (victoire 2 – 0 lors de la 2e journée). Vu que j’ai joué à Cesson l’année dernière, ça lui ajoute de la valeur. J’étais un peu en dehors de la surface, je l’enroule de force et il est pas mal du tout.

Peut-on considérer que votre intégration est réussi ?

Le club est bien, je m’entends bien avec mes coéquipiers. Le coach met les joueurs en confiance. Franchement, j’ai été surpris de voir autant d’implication de la part du club.

En tant qu’attaquant, avez-vous des modèles ?

Je suis plutôt madrilène. J’en ai plusieurs… mais tu ne peux pas ne pas aimer Messi. Mon joueur préféré, c’était Robinho, J’apprécie aussi les milieux de terrain, les petits qui sentent le jeu. J’aime bien Di Maria, Draxler, Verratti… Je suis aussi supporter du PSG. Et il y a Iniesta… Un peu comme Robben, on aime bien rentrer et enrouler. J’ai souvent marqué comme ça.

Propos recueillis par David Guitton


Equipes concernées toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter